Actualités

Accueil > Actualités > Voxygen a donné de la voix à Voice Tech 2019
Voxygen a donné de la voix à Voice Tech 2019

Voxygen a donné de la voix à Voice Tech 2019

Publié le 18 décembre 2019

Voxygen, créateur de voix de synthèse expressives était présente au salon Voice Tech qui se tenait les 26 et 27 novembre à Paris. L’occasion pour la société d’y présenter les voix réalisées pour les assistants vocaux de BNP Paribas et de sa filiale Hello bank !

Voxygen crée des voix de synthèse, véritables signatures vocales des marques. Son catalogue contient actuellement une centaine de voix uniques, masculines et féminines, disponibles dans une vingtaine de langues, à destination des entreprises. La voix est devenue, avec la généralisation des assistants vocaux et l’apparition des enceintes connectées, un vecteur de communication et de différentiation incontournable pour les entreprises.

Spin-Off du groupe Orange, l’équipe Voxygen a synthétisé la voix de Simone, la voix iconique des annonces en gare de la SNCF. Elle en a développé beaucoup d’autres pour des groupes comme EDF, Météo France, Orange et dernièrement BNP Paribas. Dans un tout autre contexte, Voxygen a aussi recréé ce qui aurait pu être la voix de Louis XIV pour narrer afin de promouvoir la troisième et dernière saison de Versailles, création originale de Canal +, en répondant aux interviews des journalistes et internautes.

Techniquement créer des voix de synthèse expressives et naturelles ne s’improvise pas. Pour ce faire l’entreprise doit pour chaque enregistrement faire dire à des vraies personnes, généralement des comédiens, environ 6000 phrases pour ensuite les segmenter, annoter, décomposer, permettant ainsi de couvrir acoustiquement la langue française avec une qualité humaine, et donc recréer un dialogue.

Avec une croissance de 30% depuis 2 ans, l’entreprise lannionnaise, également présente à Rennes et Paris, est en pleine expansion et exporte ses voix en dehors de nos frontières notamment au Maroc, au Canada et en Allemagne. Son chiffre d’affaires devrait atteindre les 1,3 millions d’euros en 2019.

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter